Keltenmuseum Hochdorf/Enz

Ein Jahrhundertfund und sein Museum

 


Le Musée

Le musée celtique de Hochdorf/Enz est un musée local de la commune de Eberdingen.
Il a ouvert le 25 Mai 1991.

Le musée est consacré au sépulcre celtique ancien de Hochdorf, les objets trouvés et les analyses,
tout datant de 540 av. JC. Le musée presente de façon placative l’ensemble des informations que
la recherche scientifique du tombeau nous a fournies concernant le style de vie des princes de
Hallstatt. La construction du musée reflète des éléments du tumulus dans un contexte moderne:
un arc métallique de 60 ms de long et 6 ms de haut, imitant les dimensions originales de ce tumulus impressionant, s’élève au dessus du bâtiment. La chambre funéraire même se trouve comme avant
sous terre au centre de la colline.













Un enterrement splendide renaît: en partant da la fouille achéologique jusqu’à la reconstitution.
Le point culminant de la visite du musée c’est de voir la chambre funéraire avec son décor fastueux.
La chambre funéraire et les offrandes ont été reconstituées en utilisant les outils de type “ancien” et
des methodes et matières comme à l’origine. La presentation fournit, non comme au moment de la découverte, une impression authentique de l’enterrement d’il y a 2500 ans. Grâce à l’artisan
metallurgiste, Gerhard Längerer, les repliques en bronze et en fer correspondent aux originaux.














Du fragment de textile à la tablette tissée, c’est Johanna Banck qui a copié les tissus de
la chambre funéraire.







Le Tour du Musée

Le long d’un tour du musée, le visiteur trouvera des réponses à quelques questions: Comment opère l’archéologie? Comment vivaient les gens pendant les anciens temps celtiques? Qu’est-ce que nous
racontent les découvertes de la vie quotidienne du people, de leur relations économiques et sociales? 
Une video de 25 min. explique l’histoire de la découverte, la fouille et les autres tombeaux de prince
autour du Hohenasperg. Un film de 20 min. de l’artisan métallurgiste, Gerhard Längerer, explique la
façon de travailler des forgerons de l’âge de fer.